Comment mesurer la fréquence cardiaque et à quoi cela sert dans le sport ?

(12)

La fréquence cardiaque, une base fondamentale dans la pratique du sport !

 

La fréquence cardiaque correspond au nombre de battements cardiaques par minute. Elle est propre à chacun d’entre nous et dépend de notre activité physique et de notre santé. Dans la pratique sportive, mesurer sa fréquence cardiaque permet de calculer l’intensité d’un effort et de mettre au point un programme d’entraînement personnalisé.

 

Comment mesurer sa fréquence cardiaque ?

 

Il existe deux méthodes pour déterminer sa fréquence cardiaque. La première s’effectue à la main : positionnez l’index et le majeur à la base du poignet, dans le prolongement du pouce. Comptez le nombre de pulsations durant 1 minute. Cette méthode permet d’avoir une information approximative concernant votre fréquence cardiaque.

 

La seconde méthode, beaucoup plus fiable et précise, utilise un cardiofréquencemètre. Cet appareil, généralement composé d’un émetteur positionné autour de la poitrine (la ceinture cardio) et d’un récepteur autour du poignet, calcule le nombre de battements de votre cœur par minute.

 

Cardiofréquencemètre : l’importance de définir ses fréquences cardiaques de repos et maximale

 

Deux mesures sont nécessaires pour commencer à vous entraîner en fonction de votre fréquence cardiaque.

 

La fréquence cardiaque de repos (mesurée dès le réveil ou après un repos complet en position allongée) est un indicateur de forme à connaître avant d’entamer ou de reprendre une activité sportive. 

 

La fréquence cardiaque maximale ou FC Max est calculée suite à un exercice physique court et intense de 4 à 6 minutes, après échauffement bien entendu. Elle correspond au maximum de battements que votre cœur peut effectuer en 1 minute, c’est votre limite.

 

Montre cardio : contrôlez votre fréquence cardiaque pendant l’effort

 

Calculer votre fréquence cardiaque vous permet de mesurer l’intensité d’un effort, de contrôler votre activité physique et de l’ajuster en temps réel. Une montre cardio mesure facilement votre FC tout au long de l’effort. La fréquence cardiaque est le meilleur indicateur concernant l’effort fourni et son suivi vous aide à rester à l’écoute de votre corps. 

 

Un cardiofréquencemètre vous aide également à connaître dans quelle zone d’effort vous vous situez. Vous évitez ainsi de dépasser les limites de votre corps et décelez à temps un effort excessif qui peut vous mettre en danger.

 

Cardio-trainning : réussir ses entraînements

 

La fréquence cardiaque permet de mettre au point un programme d’entraînement personnalisé en fonction du pourcentage de votre fréquence cardiaque maximale, c’est ce qu’on appelle le cardio-training. Vous pouvez alors orienter votre programme d’entraînement selon vos objectifs — endurance, aptitudes musculaires ou cardio-respiratoires — tout en veillant à adapter votre entraînement à votre niveau.

 

Travaillez dans des zones cibles en fonction de votre fréquence cardiaque. À 60 % de sa FC MAX, on entre dans le seuil d’aérobie. C’est le régime cardiaque où débute la manifestation d’une consommation de graisse notable, et qui permet notamment la détoxication des muscles. À 90/95 % de sa FC MAX, on entre dans le seuil d’anaérobie. Le système cardio-vasculaire ne permet pas de transporter assez d’oxygène vers les muscles. Ce régime est limité dans le temps, car c’est un effort violent comme un sprint. Augmenter sa FC MAX permet de reculer sa limite physiologique et par conséquent, sa limite sportive.

 

Si vous envisagez de mesurer votre fréquence cardiaque durant un effort, lors d’entraînements par exemple, utilisez un cardiofréquencemètre ou une montre cardio connectée pour contrôler efficacement vos indicateurs corporels. 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
HAUT DE PAGE