COMMENT UTILISER UN CARDIOFRÉQUENCEMÈTRE ? 

Préparez vos entraînements en fonction de votre fréquence cardiaque !

Le cardiofréquencemètre calcule les battements de votre cœur par minute en temps réel.

Dans le sport, il s’utilise pour préparer vos entraînements en fonction de votre fréquence cardiaque. Il permet également d’enregistrer et d’analyser vos données personnelles afin d’évaluer vos progrès et de gérer votre préparation sportive.

1. CARDIOFRÉQUENCEMÈTRE ET FRÉQUENCES CARDIAQUES

Pour pratiquer un sport avec un cardiofréquencemètre ou une montre GPS cardio, la première étape consiste à mesurer sa fréquence cardiaque de repos et sa fréquence cardiaque maximale (FC Max). 

 

La fréquence cardiaque de repos se calcule dès le réveil ou après un repos complet. Elle est considérée comme un indicateur de forme.

La fréquence cardiaque maximale est quant à elle calculée suite à une pratique physique intense de 4 à 6 minutes, et correspond au maximum de battements que votre cœur peut effectuer en 1 minute.

 

On utilise la fréquence cardiaque maximale ou FC Max pour définir des programmes d’entraînement adaptés. Pour utiliser votre cardiofréquencemètre, configurez préalablement vos seuils sur votre appareil afin qu’il prenne en compte vos fréquences cardiaques de référence.

2. MONTRE CARDIO CONNECTÉE : ENREGISTREZ ET ANALYSEZ VOS PERFORMANCES

Montre cardio cardiofrequencemetre Rythme cardiaque Cardio-training Fréquence cardiaque pulsation cardiaque cardio training arythmie cardiaque battement de coeur montre cardio sans ceinture frequence cardiaque rythme cardiaque normal pouls normal exercice

La fréquence cardiaque est le meilleur indicateur de l’effort que vous fournissez.

S’entraîner avec un cardiofréquencemètre ou une montre cardio permet de s’entraîner à son propre rythme tout en mesurant et en contrôlant l’intensité de ses efforts. Pour pousser vos entraînements un peu plus loin, enregistrez et analysez vos données personnelles.

 

La montre cardio connectée enregistre automatiquement vos données personnelles et les transmet à une application sportive dédiée. Une analyse postérieure permet de vérifier si vous avez respecté votre programme d’entraînement et de suivre vos progrès en consultant et en comparant vos séances. Ces analyses et comparaisons de vos résultats sont d’ailleurs un excellent facteur de motivation !

3. COMMENT PROGRAMMER UN ENTRAÎNEMENT À L’AIDE DE SES FRÉQUENCES CARDIAQUES ?

Le cardiofréquencemètre vous aide à mettre au point un programme d’entraînement personnalisé selon vos objectifs.

Travaillez au choix endurance, aptitudes musculaires ou cardio-respiratoires. C’est ce qu’on appelle le cardio-training. Le programme sera bien évidemment différent si vous courez pour vous détendre et évacuer le stress ou si vous préparez un marathon.

 

L’important est de diviser l’entraînement en contrôlant les différentes allures de course.

Il existe trois zones cibles dans le travail avec un cardiofréquencemètre, calculées selon sa propre fréquence cardiaque maximale (FCM) : 

ENTRE 60 % ET 80 % DE LA FCM

Vous travaillez l’endurance fondamentale. Pour les débutants, le footing, l’endurance, les échauffements, la récupération. Particulièrement bénéfique et souvent négligée, cette allure est primordiale pour progresser : elle permet de faire des progrès lents, mais continus. À 60 % de sa FC MAX, on entre dans le seuil d’aérobie. C’est le régime cardiaque où débute la consommation de graisse notable, et où commence la détoxication des muscles.

ENTRE 80 % ET 95 % DE LA FCM

Vous améliorez votre résistance douce.

 

Pour des entraînements de type fractionné et des efforts de moins de 8 min.

 

Cette allure doit rester complémentaire de l’endurance fondamentale pour progresser.

PLUS DE 95 % DE LA FCM

Vous entraînez la résistance dure. On la réserve pour des entraînements fractionnés de 15 secondes à 2 min, type sprint.

Cette allure est réservée aux compétiteurs. À 90/95 % de sa FC MAX, on entre dans le seuil d’anaérobie.

Le système cardio-vasculaire ne peut pas transporter assez d’oxygène vers les muscles, ce type d’effort permet au sportif de reculer sa limite physiologique.

POUR ALLER PLUS LOIN...

Dans le sport, le contrôle de la fréquence cardiaque pendant l’effort et une progression étape par étape sont les clés d’entraînements réussis : déterminez votre objectif, équipez-vous d'un cardio et progressez à votre rythme !

Commentaires utilisateurs

Soyez le premier à déposer un commentaire

Rédiger un avis
HAUT DE PAGE