Qu'est ce que la fréquence cardiaque de repos ?

(67)

La fréquence cardiaque de repos en quelques mots...

C’est déjà assez compliqué d’adapter sa pratique sportive en fonction de sa fréquence cardiaque, si en plus on intègre la notion de fréquence cardiaque de repos…

Mais pas de panique, Tanguy Davin, Ingénieur Recherche et Développement chez Decathlon Sportslab vous explique tout !

 

En bref, la fréquence cardiaque (FC) est le nombre de battements que réalise le cœur en une minute, elle a pour unité le bpm. La FC change pendant la journée et peut être modifiée par différents stimuli tels que l’activité journalière, le sport,  le stress, la consommation de café, de boissons énergisantes, de drogues…

 

 

Y a-t-il un intérêt à connaître sa FC de repos ?

 

En sport, en médecine ou dans la vie de tous les jours, la FC peut être mesurée et analysée simplement en se basant sur plusieurs indicateurs, tels que la fréquence cardiaque de repos (FC de repos), la fréquence cardiaque maximale, la fréquence cardiaque de réserve…

Ceci afin d’adapter sa pratique sportive, de prévenir/diagnostiquer certaines maladies, mais aussi afin d’avoir une vue d’ensemble de l’état de santé et de bien être de la personne.

 

En effet, la FC de repos, qui est la fréquence cardiaque minimale lorsque le corps est en état complet de relaxation (par exemple le matin au réveil), a été largement étudiée (1-2 ,4-5) par les scientifiques. Des études épidémiologiques, sur plusieurs milliers de personnes pendant plusieurs décennies, ont mis en évidence un lien entre la FC de repos et l’espérance de vie (risque de mortalité).           
Elles montrent qu’une fréquence cardiaque de repos basse est corrélée à une plus grande espérance de vie et à une diminution du risque de développer des maladies cardio-vasculaires. (2,4)

 

Fort de ce constat, le guide européen de prévention des maladies cardiovasculaires recommande d’adopter un style de vie permettant de ne pas élever la fréquence cardiaque de repos, en pratiquant régulièrement de l’activité physique, en diminuant les conditions de stress psychologiques, ainsi que la consommation excessive de stimulants comme la caféine. (3)

 

 

Comment la mesurer et l’interpréter?

 

Pour déterminer sa FC de repos avec précision il est préférable de réaliser la mesure le matin au réveil, en restant allongé, dans un état de relaxation complet.
Les outils les plus fiables sont les cardiofréquencemètres, mais il est également possible de prendre son pouls au poignet ou à la carotide par exemple.

 

 

Une FC de repos est considérée comme :

  • Basse pour une valeur <60 bpm.

  • Normale entre 60 et 80 bpm.

  • Haute pour une valeur >80 bpm.

 

Chez un sportif régulier il est fréquent d’observer une FC de repos en dessous de 60bpm, chez des athlètes très endurants il est même possible d’avoir une FC de repos de 30bpm. (6)
 

 

Est-il possible de diminuer sa FC de repos ?

 

Des sports réalisés à une intensité modérée (entre 60 - 80% zone cardio) comme la course à pied, le cyclisme, la natation, la marche nordique, peuvent favoriser la diminution de la FC de repos (1).
Ce type d’exercice doit se faire par tranche de 20min minimum avec au préalable un échauffement adapté de 10 min.

Les études montrent une adaptation au bout de plusieurs mois d’entraînement (6). Lors de la reprise d’un sport d’endurance, il est essentiel de recommencer doucement et d’augmenter la durée, la fréquence et l’intensité de l’exercice au fur et à mesure.

Pour ce type d’objectif, il est primordial d’être à l’écoute de son corps et de prendre du plaisir pendant la pratique.

 

 

 

 

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à déterminer votre FC de repos & votre FC maximale pour pratiquer votre activité sportive au bon rythme dans la zone cardio qui vous correspond !

 

Jeremy GENSSE, Chef de produit Geonaute

& Tanguy DAVIN, Ingénieur Recherche et Développement chez Decathlon Sportslab

 

BIBLIOGRAPHIE

1 - CARTER, James B., BANISTER, Eric W., et BLABER, Andrew P. Effect of endurance exercise on autonomic control of heart rate. Sports medicine, 2003, vol. 33, no 1, p. 33-46.

2 - FOX, Kim, BORER, Jeffrey S., CAMM, A. John, et al. Resting heart rate in cardiovascular disease. Journal of the American College of Cardiology, 2007, vol. 50, no 9, p. 823-830.

3 - GRAHAM, Ian, ATAR, Dan, BORCH-JOHNSEN, Knut, et al. European guidelines on cardiovascular disease prevention in clinical practice: executive summary. European heart journal, 2007.

4 - JOUVEN, Xavier, ZUREIK, Mahmoud, DESNOS, Michel, et al. Resting heart rate as a predictive risk factor for sudden death in middle-aged men.Cardiovascular Research, 2001, vol. 50, no 2, p. 373-378.

5 - LEVINE, Herbert J., et al. Rest heart rate and life expectancy. Journal of the American College of Cardiology, 1997, vol. 30, no 4, p. 1104-1106.

6 - COSTILL, David L. et WILMORE, Jack H. Physiologie du sport et de l'exercice: adaptations physiologiques à l'exercice physique. De Boeck Supérieur, 2006.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vote
Montre cardiofréquencemètre ONRHYTHM 50 noire
17,99 €*
3.50 / 5 365 avis
    • Montre cardiofréquencemètre ONRHYTHM 50 noire
      17,99 €*
    BIENTÔT ÉPUISÉ
    Montre et ceinture cardiofréquencemètre codée ONRHYTHM 310 rose
    HAUT DE PAGE